Autodidacte, ZAD peint depuis l’enfance.
La peinture est son jardin secret. Là où l'illustratrice se met au service d'un texte, la peintre, elle, retrouve sa liberté de créer hors de toute contrainte.
Bien qu'ayant délaissé les cimaises de 2005 à 2007, pour se consacrer à sa passion d'auteure-illustratrice, Zad expose régulièrement ses peintures. (expos)
Elle prépare actuellement une nouvelle série, qui devrait être exposée courant 2008.

" J'aime travailler sur des thématiques. Toutes les trajectoires humaines m’intéressent. Comme un arrêt sur image, elles expriment l’instant fugitif où des êtres se racontent.
Je peins ce moment où l’émotion est là, intacte.

Je voudrais que l’on entre dans mes tableaux pour en ressortir différent, comme après un long voyage, marqué par des paroles et des silences.

Mon travail est une intuition. Je me surprends à être moi-même et mon inconscient mène la danse.
Je me laisse emporter par la musique de Didier JEAN que j’écoute en peignant. Cette musique me nourrit, elle rythme mon geste. En un mot, elle est ma muse.
Dans mes expositions, elle apporte cet éclairage particulier, cette couleur unique qui est là quand je peins.


Je travaille essentiellement au pastel associé à la gouache. Cette technique mixte me permet de mêler une gestuelle vivante, des couleurs fortes et une transparence qui évoquent la fragilité de l’être humain, ses sentiments et ses mouvements si éphémères...
Par opposition au pastel, médium délicat, que j’aime manipuler pour sa sensualité et sa fragilité, j’applique la gouache en à-plats fermes et sans retenue. La gouache, griffée, frottée, semée d’empreintes, amène cette texture granuleuse qui enrichit le pastel de volumes et de matières.
J'utilise également l'acrylique sur bois, sur carton, sur papier froissé ou sur toile."