Après l'aventure UMAN, qui a duré une dizaine d'années, j'avais envie de composer un album orienté jazz, musique qui fait partie de mes fondamentaux...
En 2001, je me suis retrouvé seul dans mon studio corrézien, loin de Paris et des musiciens avec lesquels j'avais l'habitude de travailler.
Lorsque je composais pour Uman, c'était simple. Danielle était au premier plan avec sa voix aérienne et moi je tricotais derrière, dans l'ombre. Confortable...
Pour
" You must have dreamt it ", j'ai repris le même schéma. Simplement, j'ai changé de soliste. J'ai fait appel principalement à Daniel BEAUSSIER, excellent joueur de hautbois, de clarinette, de flûtes mais aussi de saxophones. On se connaissait pour avoir travaillé ensemble sur Uman et je savais qu'il appréciait ma musique et ses voies de traverse. Je me sentais bien avec lui, comme avec un grand frère. Il a admirablement interprêté mes thèmes et ses impros sont très sensibles et musicales.
Cet album est sorti en 2003 et distribué par
Aphrodite Records.
Pour le commander, c'est ici :
http://www.aphrodite-records.com/main/?q=node/49
It happens every day / Di Philipi

D'autres musiciens ont apporté leur talent à cet album.
Honneur aux corréziens :
Dominique BÉNÉTÉ, Fred POUGET, et Vincent LAFFAIRE.
Mais quelques parisiens aventureux ont osé la Corrèze :
Ben Youssef CHELFI, qui a marqué de son empreinte tant de morceaux de Uman. Je le revoie encore arrivant au studio de la Rapiette, la voiture pleine à craquer de percussions du monde entier.
Anne GARCENOT qui, pour la petite histoire, n'a fait qu'une seule prise d'enregistrement. A peine celle-ci s'achevait-elle que le téléphone sonnait, lui apprenant le décès de sa maman. Néanmoins le morceau, que j'ai appelé "Undying memory", est très fort car Anne a donné le meilleur d'elle dans cette première prise. Bien que ce morceau soit loin de ce que je voulais faire initialement, je l'apprécie énormement.

Undying memory / Di Philipi You must have dreamt it / Di Philipi Snake beat / Di Philipi